Nue

27.19.34 : une trilogie

tous publics

© Eric Caillet

Croisant, sans cesse, les disciplines et cherchant à mettre en résonance les oeuvres d'art et les collections archéologiques du Musée de Valence Art et Archéologie, l'équipe donne, en 2017, carte blanche à la Compagnie Nue, à savoir, Lise Casazza et Mathias Forge.

A cette occasion, les artistes on créé, in situ, une pièce basée sur les liens que le corps peut entretenir avec l'espace muséal.

Lise Casazza place le corps comme source primaire d'expérimentations chorégraphiques. En mouvement ou statique, le corps, "matière première" d'une imagerie du sensible, devient le corps-dialogue entre l'art et l'archéologie, entre les visiteurs et les lieux.

Tels des fantômes hantant les lieux et les corps absents ou oubliés des toiles ou des objets archéologiques, Mathias Forge et Lise Casazza cherchent une place entre les oeuvres, une posture entre perceptions et sensation du "lieu musée", à travers le corps, lieu de toute expérience fondamentale, brute et première.

Mathias Forge jouera, aussi, avec les sons et convoquera une musique poreuse qui pourra ricocher sur l'environnement sonore du musée. A eux deux, ils revendiquent un art de la "discrétion", de petits riens, une création du détail qui cherchera les danses possibles entre "mobile" et "immobile", entre corps vivant en mouvement et matière inerte sculptée.

 

Chorégraphe : Lise Casazza

Musique : Mathias Forge

 

Jeudi 20 Avril / 19h

Dimanche 7 Mai / 14h30

Musée de Valence
inclus dans billet le 20 / gratuit le 7

04 75 79 20 80 / www.museedeValence .fr