Ophélia Théâtre

Les bords du monde

tous publics

© Crédits photo

C’est le corps qui hurle, crie, et dit. C’est le corps qui porte la colère, la révolte, la détresse, ou l’espérance. C’est le corps qui se met en mouvement. C’est le corps qui porte en lui aussi les souvenirs et blessures indicibles passées. Individuelles et collectives. C’est le corps qui hurle, transcende le poids des douleurs passées pour être un corps debout, qui résiste. Ce corps qui a quelque chose à dire, c’est ce qui m’intéresse. Ce cri du corps. Comme une provocation face au monde. Une façon de dire aussi j’existe. Dans une présence inouïe, debout, en mouvement. Que rien ne pourra empêcher, contraindre, éteindre. Un corps qui va danser, bondir, sauter ou porter un texte. Et agit.

 

Un corps comme une voix, et une voix comme un corps.

Chorégraphe(s): Chorégraphie et Mise en scène : Laurent Poncelet Assistant chorégraphe : Jose W Junior

Distribution: En cours

Production Coproduction: Production Cie Ophélia Théâtre—Association Epi d’Or en partenariat avec Grupo Pe no chao (Brésil) et le Collectif Eclats de Lune (Maroc) Coproduction : Espace Paul Jargot de Crolles et Heure Bleue de Saint Martin d’Hères

Mardi 16 Mai / 20h00

Durée : 1h30

Théâtre de Die
15€ / 11€ / 7€

04 26 58 80 35 www.theatre-de-die.com